Isolation bardage : est-ce vraiment nécessaire ou optionnel ?

Si vous souhaitez placer un bardage en bois, en ardoise, en zinc ou même en pvc, devez-vous prévoir une isolation bardage ?

C’est un peu la question que beaucoup de propriétaires se posent surtout si vous avez un mur épais de 35 ou 45 cm.

Vous êtes peut-être tenté de penser qu’un gros mur fait déjà une bonne isolation. Est-ce vraiment le cas ou bien c’est une fausse idée ?

Nous allons voir de quoi il en est dans les lignes qui suivent.

Pour cela, nous allons comparer 2 situations :

  • un mur plein de 35 cm en brique avec un bardage en bois mais sans isolation
  • un mur plein de 35 cm en brique avec une isolation sous bardage

Mais avant de vous détailler les 2 solutions, vous devez savoir que l’efficacité d’une paroi se mesure grâce au coefficient U (coefficient de transmission thermique de la paroi)

Plus le U est petit, moins la paroi laisse passer la chaleur et donc plus elle est efficace.

On peut voir le coefficient U comme les fuites de chaleur. Plus le U est important,plus les pertes de chaleur sont importantes. Il est donc intéressant d’avoir un U le plus petit possible.

Vous allez voir que ce coefficient U va varier fortement en fonction des différentes situations.

 

Bardage sur un mur plein de 35 cm sans isolation

La composition de la paroi est la suivante (en partant de l’extérieur)

  • un bardage en bois
  • une lame d’air fortement ventilée (entre le bardage et le mur)
  • un mur de 35 cm en brique pleine
  • un enduit plafonnage de 1 cm côté intérieur

A noter que le fait d’avoir un bardage en bois n’isole pas mieux qu’un bardage en ardoise vu que la lame d’air fortement ventilée derrière le bardage annule l’effet bénéfique du bardage bois.

On peut donc remplacer le bois par de l’ardoise, vous aurez le même résultat.

bardage non isole sur mur plein

Pour cet exemple, vous remarquez que le U = 1.35.

Pour rappel, plus ce chiffre est bas, mieux c’est, car cela veut dire que la paroi laisse passer très peu la chaleur.

Voyons maintenant l’autre situation avec l’isolation

 

Bardage isolé sur un mur plein de 35 cm

La composition de la paroi est la suivante (en partant de l’extérieur)

  • un bardage en bois
  • une lame d’air fortement ventilée
  • Isolation en polyuréthane (PUR) de 2 cm (lambda de l’isolant 0.022)
  • un mur de 35 cm
  • un enduit plafonnage de 1 cm

(pour une question de compréhension, je ne mentionne pas le pare-pluie qui n’a aucune incidence sur l’aspect énergétique des calculs)

isolation bardage placée sur le mur
Résultat d’une isolation bardage prévue sur le mur de 35 cm en briques pleines

Pour cet exemple, avec 2 cm d’isolation, vous remarquez que le U = 0.61.

Soit 50% de moins que la situation sans isolation. La déperdition est donc divisée par 2 avec seulement un isolant de 2 cm posé sur le mur côté extérieur.

Regardons maintenant quelle épaisseur de mur il faudrait prévoir pour atteindre la même performance (mais sans isolation)

 

Epaisseur du mur plein pour atteindre un U=0.61 (avec un bardage non isolé)

Nous avons vu que dans le premier cas, sans isolation, le mur de 35 en briques pleines avait un U=1.35

Ensuite avec un isolant de 2 cm de type polyuréthane sur le même mur en briques pleines de 35 cm, le U passait à 0.61.

On a donc diminué les déperditions du mur par un peu plus de 2 (1.35 qui devient 0.61)

Maintenant, regardons quelle épaisseur de mur en briques il faudrait pour faire pareil (U=0.61) mais sans isolant.

Cela va permettre de savoir combien 2 cm d’isolation valent en épaisseur de briques.

epaisseur mur en brique pleine pour atteindre u=0.61

Comme vous le voyez sur ce tableau, il a fallu prévoir 1,04 mètre (104 cm) d’épaisseur de mur en briques pleines pour avoir la même performance qu’un mur de 35 isolé avec 2 cm.

Ce qui veut dire que 2 cm d’isolation en polyuréthane équivalent à environ 70 cm de briques pleines.

 

En conclusion :

Si un mur de 70 cm en briques pleines équivaut à 2 cm d’isolant, cela veut dire que :

un mur de 35 cm équivaut à 1 cm d’isolant.

C’est la raison pour laquelle il est faux de penser qu’un mur épais isole déjà correctement.

En plaçant juste 2 cm sur ce mur, vous doublez son efficacité

Vous avez donc tout intérêt à prévoir une isolation dans votre bardage pour améliorer de manière importante l’efficacité énergétique de votre habitation.

 

Quelle épaisseur prévoir pour votre isolation bardage ?

Placez un isolant de 2 cm ou de 8 cm, en termes de main d’œuvre, cela revient quasiment au même quand vous réalisez une isolation du bardage.

La différence de prix se fera essentiellement sur la fourniture de l’isolant et le type de fixation.

Alors autant en profiter et mettre une épaisseur suffisante.

Si vous optez pour les primes isolation des murs de la Région wallonne, vous devrez atteindre un U=0.24

Si nous reprenons notre exemple d’un mur plein de 35 cm en briques, voici l’épaisseur d’isolation en polyuréthane (λ = 0.022)

épaisseur isolation bardage pour la prime région wallonne

Vous devez prévoir 8 cm pour atteindre l’objectif demandé pour les primes énergie de la Région wallonne.

Attention, cette épaisseur est uniquement valable pour ce type de mur. Si votre mur est moins épais, il est possible que l’épaisseur passe à 10 cm. 

 

Pour rappel, vous devez faire un audit logement avant travaux qui vous donnera accès au primes et l’épaisseur exacte sera calculée par l’auditeur logement.

Alors, si vous envisagez de réaliser un bardage, n’oubliez pas de prévoir un isolant. Surtout que celui-ci pourra être remboursé en partie ou totalement avec les primes énergie

 

Pour demander un devis pour un bardage (isolé ou pas), merci de remplir le formulaire ci-dessous pour que nous puissions reprendre contact et fixer un rendez-vous :

    Laisser un commentaire